Abonnez-vous au flux d'actualité de Laurent-Ravalement.fr : Dernières news de Laurent-Ravalement.fr
comment ça marche ?

Actualités

Toute l'actualité de Laurent-Ravalement.fr

Le ravalement des façades encouragé par la ville des Sables d'Olonne

Profitez de nouvelles subventions !

Le ravalement des façades encouragé par la ville des Sables d'Olonne

 

Le remblai, c’est la vitrine de la ville. A l’arrière, le décor est moins attrayant. Un exemple de ce que la municipalité veut améliorer, en octroyant une subvention réservée, cette année, à la Chaume et au Passage.

« Pour un touriste, c’est agréable de se promener dans une ville propre », estime Geoffroy de Baynast, adjoint à l’urbanisme. Et le touriste fait vivre beaucoup de monde aux Sables d’Olonne. Alors, autant lui donner satisfaction. La municipalité aimerait qu’il puisse lever les yeux sans tomber sur un bâtiment défraîchi. D’où la mise en place d’une subvention destinée aux travaux de ravalement de façade.

Quartier par quartier

Depuis 2011, un arrêté municipal rend obligatoire le ravalement des façades des immeubles et maisons tous les dix ans.  Cela ne concerne pas les pignons, ni l’arrière de ces immeubles. D’où un contraste parfois saisissant entre leur côté pile et leur côté face. A l’obligation, la nouvelle municipalité ajoute l’incitation. En accordant une aide aux (co) propriétaires, sans distinction entre résidences principales ou secondaires, ni limitation de ressources. Ne sont pas pris en compte le simple nettoyage, les travaux sur des façades ou pignons non visibles du domaine public, le bardage et l’isolation par l’extérieur, la réfection de la zinguerie, la pose de menuiseries.

L’aide financière de la Ville couvre 20 % du montant des travaux hors taxes, effectués par des professionnels du bâtiment. Elle est plafonnée à 1 500 € pour une maison et jusqu’à 4 000 € pour un immeuble de plus de sept logements. Le propriétaire dispose de 18 mois, après l’attribution de la subvention, pour réaliser ces travaux. L’aide passe à 25 % dès lors que les bâtiments ou les façades sont protégés par la Zppaup (Zone de protection du patrimoine architectural) ou le Plu (Plan local d’urbanisme). Soit 1 800 € pour une maison et jusqu’à 4 800 € (1) . Sans délai de réalisation des travaux.

Cette année, un budget de 100 000 € a été réservé à cette subvention ; l’équivalent de 80 maisons. Elle est concentrée sur « une partie du quartier du Passage et du centre historique de la Chaume. Nous débutons par deux zones réduites pour voir la différence », explique Geoffroy de Baynast. La diversité dans les coloris utilisés sur ces façades est encouragée, dès lors que « cela s’intègre dans l’environnement immédiat ». Tout le territoire de la ville sera, bien sûr concerné au fur et à mesure : « Nous poursuivrons quartier par quartier».

Les dossiers de demande de subvention peuvent être retirés en mairie, au service urbanisme et patrimoine.

(1) Les propriétaires des bâtiments retenus dans la Zppaup bénéficient également d'une défiscalisation sur le montant de ces travaux.

Article Ouest-France du 19 Janvier 2015.

 

 

 

 

 

 

 

Article paru le 19/01/2015

imprimer la pageImprimer vos résultats